Je cherche à créer de la matière à partir du papier, tout en le répertoriant comme un cabinet de curiosité. Dans cette démarche, le papier cherche à retrouver sa place dans la nature. Ce qui m’amène à la conception de cailloux de papier. Ce qui met en place la réalisation de carte en risographie. En développant cette notion d’objets errants, j’ai choisi d’adapter cette matière avec la réalisation d’un sac.

Ce projet s’inspire de Kôichi Kurita, artiste japonais qui construit une bibliothèque d’échantillons de terre des bords de Loire. Jean Luc Parent, artiste plasticien, travaille sur des boules de papier, tout en racontant des messages poétiques.

La Collection Oh Douce résistance, s’inspire des Affichistes, Jacques Villeglé, et François Dufrêne, qui s’interroge sur la précarité des affiches, et sur les traces de la mémoire, qu’elles laissent à travers le temps.

Je cherche de nouvelles techniques pour créer des motifs grâce au ponçage, des déchirures, des griffures. Je travaille sur des flyers gratuit, qui m’intéresse graphiquement et qui ont une durée limité dans le temps. Après le travail plastique, je les retravaille sur Photoshop, pour les imprimer en risographie.

©Élodie Alain | 2020